AIMER LA VIE - 2

AIMER LA VIE - 2

Menu

Lecture

1178 Poème de couleurs
1178 Poème de couleurs

J’ai commencé un livre passionnant, reçu par erreur, La vie et l’enseignement de Tierno Bokar, un maître soufi africain du début du vingtième siècle. Curieux de constater une fois de plus qu’à un haut niveau toutes les religions se rejoignent. On y retrouve l’amour et la compassion, la tolérance, la foi, la vacuité, la lumière, la parole sacrée, la transmission, la discipline et la pratique, la souffrance ; mais on y retrouve aussi l’ignorance, la fierté, la haine, la jalousie, l’attachement, l’intolérance des hommes, qui s’opposent à la sagesse et à l’amour d’un petit nombre. 

Je me rends compte, en lisant ce livre, qui me sort de la routine de mes études bouddhiques, du bonheur que procure la lecture : elle nous emmène dans un autre monde, dans d’autres lieux et d’autres temps, remplis de vie, de personnages, d’idées. Dans un certain sens, le monde de la lecture ressemble à celui du rêve ; ce sont des mondes immatériels, imaginaires, irréels, qui nous permettent d’échapper aux conditions douloureuses du monde concret qui nous apparaît comme notre réalité quotidienne. C’est peut-être une fuite, une distraction – d’ici et maintenant, des choses telles qu’elles sont : un manque d’attention. Mais l’attention, n’est-elle pas aussi d’être présent à ces mondes, à ces réalités d’un autre ordre ? De savoir s’y plonger entièrement, puis de comprendre ensuite que la soi-disant réalité matérielle n’est pas différente d’eux ; qu’en dehors de l’instant présent qui est insaisissable, elles sont aussi des songes, des souvenirs, des fantaisies de l’imagi­naire, des images abstraites qui surgissent dans notre esprit, puis disparaissent sans laisser de traces. Mais on peut ensuite se les remémorer, les rêver, les raconter, les écrire, en faire des livres, les dessiner ou les peindre… Si nous pouvons trouver la sagesse dans notre environnement et nos expériences physiques, nous pouvons aussi la trouver dans nos expériences mentales et dans l’envi­ronnement de notre esprit : celui des livres et des idées.

 

Texte : Journal, 24 février 1995, Hua Hin

Site créé par Pierre Wittmann